Ils créent un immense complexe dédié au vélo indoor

Article publié le 30/04/2018 sur LE PROGRES


Dans un hangar désaffecté de la zone industrielle Est de Vaulx-en-Velin, le vélo sera bientôt au centre du jeu. Cette ancienne usine d’Arcelor-Mittal est désormais vidée de ses machines, mais dans quelques mois, elle vibrera à nouveau dans un tout autre univers. Le site de 7 000 m² , l’équivalent d’un terrain de football, va se transformer en bike park indoor , un lieu dédié à la pratique du vélo en intérieur. Le deuxième en France et le premier dans la région.

Une rencontre entre deux passionnés de sport

Le complexe, qui ouvrira à l’automne prochain, a déjà un nom : WeRide.

Derrière le projet se cachent deux passionnés de sport, réunis au hasard d’une rencontre. Il y a encore quelques mois, Thomas Houdy, 44 ans, travaillait dans un cabinet de conseil avant de prendre une année sabbatique et de partir faire le tour de l’Amérique du Nord à vélo. Après une carrière chez Volvo et Renault Trucks , Jérémy Davis, 50 ans, a lui profité d’un plan social pour se lancer dans l’entreprenariat. « On s’est retrouvés dans le même club de vélo, resitue Thomas Houdy. On a tout de suite bien accroché et on a commencé à parler d’ouvrir un bike park ». C’était il y a un an et demi. Depuis, les deux associés sont partis à la pêche aux financements et ont trouvé un lieu pour accueillir leur projet. Un projet qui a séduit le réseau Entreprendre dont les deux passionnés de sport ont été lauréats.

Bar, restaurant, espace de réunion…

Pour affiner leur concept, les deux associés ont effectué un tour d’Europe des différents bike parks, notamment aux Pays-Bas, où ils ont pu voir la diversité des activités proposées.

À WeRide , les pratiquants pourront tester des circuits VTT, pratiquer du pumptrack, du dirt freestyle, de l’airbag freestyle, se lancer dans des courses de BMX et même du wattbike, un vélo connecté pour le fitness. Chacun pourra venir avec son vélo mais le complexe proposera également une centaine d’engins en location ainsi que des équipements de protection. « Ce qu’on veut, c’est un espace où le vélo est accessible à tous, chacun à son niveau », explique Jérémy Davis. Enfants, adultes débutants, professionnels confirmés, le cœur de cible n’oublie personne. Sans oublier les entreprises. Car WeRide ne se veut pas seulement un lieu dédié au sport. Il abritera des salles de réunion, un espace-détente et un bar-restaurant.

« On a associé des professionnels du BMX à l’élaboration de notre projet », révèle Thomas Houdy, qui confie son souhait de voir s’organiser des compétitions dans ce nouveau lieu.

Les travaux d’aménagement du complexe doivent commencer en ce début mai. L’ouverture du bike park est prévue à l’automne.

Nicolas Forquet

Leave a Comment